Aller au contenu principal
Solidarité de l’UE avec l’Ukraine
olehslepchenko/Adobe stock
Slava Ukraini

Un an de résistance ukrainienne

Une attaque contre la paix et la démocratie

Il y a un an, le 24 février 2022, les forces russes ont lancé une invasion à grande échelle de l’Ukraine. Jusqu’à présent, la guerre d’agression menée par la Russie a semé la mort et la destruction en Ukraine.

L’Ukraine est maintenant le centre de notre continent. Le lieu où nous faisons respecter nos valeurs, où nous défendons notre liberté, où l’Europe écrit son avenir.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne
Composition: Children attend their first lesson as they mark the start of a new academic year at a general educational school in Avdiivka and A destroyed classroom is seen in a school in Avdiivka
Andriy Andriyenko/SOPA Images/LightRocket and Chris McGrath/Getty Images

 

L’impact de la guerre sur la vie quotidienne

Dans un premier temps, lorsque les bombes russes ont commencé à pleuvoir sur les villes dans toute l’Ukraine, les civils ont tout fait pour maintenir un semblant de normalité. Mais après quelques mois, les activités du quotidien, comme aller à la boulangerie ou simplement emmener les enfants à l’école, n’ont plus été possibles dans un contexte de violence persistante.

Composition of photos: Korshiv Bread Bakery and  Ukrainian volunteers distribute bread to residents of the town of Balakliya
Yurii Rylchuk/ Ukrinform/Future Publishing and Van der Stockt for Le Monde/Getty Images

Rendre hommage aux courageux Ukrainiens

Les chiffres et les statistiques ne suffisent pas à donner une image complète de la situation. Pour mieux comprendre ce qui se passe sur le terrain, nous avons recueilli des témoignages de victimes des atrocités commises par la Russie.

Soutenir l’Ukraine aussi longtemps qu’il le faudra

Dès le premier jour de la guerre injustifiée et illégale menée par la Russie contre l’Ukraine, l’Union européenne et ses alliés ont pris la décision collective de soutenir l’Ukraine. Depuis le début de la guerre, l’Union européenne a fourni à l’Ukraine 67 milliards d’euros d’aide économique, humanitaire et militaire.

L’aide continuera d'arriver à Kiev pendant toute la durée de la guerre et au-delà. 

En savoir plus sur l’aide de l’UE à l’Ukraine

D’autre part, l’Union européenne continuera de faire pression sur le gouvernement russe au moyen d'actions diplomatiques associées à des sanctions strictes.

En savoir plus sur les sanctions de l’UE contre la Russie

Coopération politique étroite

Les conséquences de la guerre en Europe et au-delà

La guerre d’agression menée par la Russie a des effets à l'échelle mondiale qui touchent particulièrement les plus vulnérables. Les dégâts causés aux infrastructures de l’Ukraine mettent en péril la sécurité alimentaire de millions de personnes dans le monde. 

L’Union européenne prend des mesures afin de rétablir la sécurité alimentaire mondiale grâce à la coopération internationale. Elle apporte également une aide humanitaire et un soutien aux agriculteurs les plus touchés.

Préparer un avenir meilleur pour l’Ukraine

A local girl hugs Ukrainian soldier on Liberty Square during the celebration of the city's liberation on November 12, 2022 in Kherson, Ukraine.
Andrii Dubchak/Donbas Frontliner via Zaborona/Global Images Ukraine via Getty Images

La solidarité de l’UE avec l’Ukraine et sa population ne faiblira pas. Nous sommes profondément conscients qu’il en va non seulement de l’avenir du peuple ukrainien, mais aussi de l’avenir de l’ensemble du continent européen. La liberté et la démocratie sont au cœur même de l’esprit européen, et nous ne ferons jamais de compromis à cet égard.

Nous sommes intimement persuadés que l’Ukraine sortira victorieuse parce que la justice est de son côté. Et, lorsque ce jour arrivera, l’Union européenne sera présente aux côtés de l’Ukraine afin d'aider le pays à se remettre sur pied et de soutenir sa reprise et sa reconstruction.

Nous avons la volonté politique de demander des comptes aux auteurs des crimes commis, y compris le crime d’agression.  Tout en continuant de soutenir les travaux de la Cour pénale internationale, nous nous tenons prêts à collaborer avec la communauté internationale à la mise en place d’un tribunal international spécial ou d’un tribunal «hybride» spécialisé pour enquêter sur les crimes d’agression commis par la Russie et engager les poursuites correspondantes. Afin de contribuer à coordonner la collecte de preuves, nous créerons à La Haye un centre international chargé des poursuites pour le crime d’agression contre l’Ukraine.